Presse

« En zoomant sur le présent, hormis les écoles de théâtre institutionnelles, et en ratissant l’Internet pour trouver les formateurs les plus visibles. Il y a bien entendu les populaires ateliers de Danielle Fichaud qui apparaissent aussi dans un très grand nombre de curriculum vitae de comédiens. En effet, on croirait que tout le monde y est passé. Le programme des ateliers est devenu si vaste et s’enseigne sur tant de niveaux qu’on peut parler de l’existence d’une école en soi. »

« Pour ceux qui se voient renvoyés des écoles de théâtre, il est toujours possible de s’inscrire aux différentes écoles privées qui gravitent autour des institutions publiques. Pour Danielle Fichaud, qui offre des ateliers privés d’interprétation, les étudiants renvoyés des cégeps constituent environ 40 % de sa clientèle. « Je les appelle mes grands brûlés. Beaucoup se sentent un peu perdus. Ils arrivent ici hypersensibles. À ce stade, il est important de reconstruire la confiance. » Selon elle, c’est à cause des subventions que les cégeps obtiennent pour chaque étudiant que ces derniers prennent plus d’élèves que nécessaire à la première année. Les cégeps de Saint-Hyacinthe et Lionel-Groulx n’ont pas répondu aux demandes d’entrevues faites par Quartier Libre à ce sujet.

Danielle Fichaud a elle-même enseigné le théâtre au collégial et n’a pas aimé l’expérience. Elle dit avoir rencontré d’autres professeurs qui n’étaient pas à l’aise à l’idée d’exclure des étudiants du programme. « Pour les cégeps, affirme-t-elle, les étudiants n’ont pas de talent jusqu’à preuve du contraire. Dans mes ateliers, je maintiens l’approche inverse vis-à-vis ma clientèle. » Elle reproche à ce système de briser des étudiants et de maintenir un haut niveau de compétition. « C’est dangereux, on peut facilement détruire quelqu’un. Prenez Mario Saint-Amand : ce comédien qu’on voit partout aujourd’hui a été exclu d’un cégep. On lui a suggéré de laisser tomber parce qu’il n’avait pas assez de voix pour être comédien. Il a tout de même continué à prendre des cours au privé et aujourd’hui, il gagne sa vie principalement à cause de sa voix. »

Quartier Libre
Vol. 13 – No 7 – 30 novembre 2005 – Culture
Dossier Études théâtrales au Québec
Acteurs hors jeu

Louis-Martin Savard
--------

Wikipedia biographie de Mario St-Amand :

« Mario Saint-Amand est un comédien et acteur bien connu au Québec. Il débute sa carrière en 1987, au théâtre Denise Pelletier, dans Le mariage de Figaro, aux côtés de Guy Nadon, après avoir fait la rencontre de Danielle Fichaud, qui sera plus que déterminante dans sa carrière. Danielle deviendra par la force des choses son Maître, celle sur qui il peut compter à tout moment pour requestionner ses personnages. Au début des années 1990, Danielle le dirigera au théâtre dans ce qui s’avèrera être son premier contre emploi, soit un Arlequin dans la pièce de Marivaux, Le jeu de l’amour et du hasard. »
--------

Karine Vanasse, Les échangistes

Entrevue avec Karine Vanasse à Radio-Canada (Les échangistes), 1er mai 2017
--------

Entrevue avec Rachid Badouri à Culture Club, 26 juillet 2015
--------

Danielle Fichaud membre gouverneur du cercle Ronald-France
--------

Danielle Fichaud dans La passion d'Augustine
--------

Journal de Montréal, mai 2013, Mario Tessier
--------

Cinéressources, novembre 2012, Mention en page 2
--------

Cinéressources, novembre 2012, Mention en page 12
Danielle Fichaud dans un film de Sylvain Archambault
--------

Entrevue sur LeBlogue.TV avec Danielle Fichaud
--------

Entrevue sur TV-Hebdo avec Danielle Fichaud
--------

Rachid Badouri et Danielle Fichaud en session de coaching
--------

Derrière l'image (PDF)
--------

Ciné Ressources (PDF)
--------

7 jours (PDF)
--------

Coupures de presse (PDF)


 

Remerciements

Geneviève Rioux

Geneviève Rioux
Prix Gémeaux 2004

Guy Jodoin

Guy Jodoin
Prix Gémeaux 2002

 

Haut de page